La beauté des sites Tunisiens

La beauté de nos sites

Les beaux livres d'architecture sont rares. Car il ne suffit pas de quelques photos flatteuses  avec un texte d'accompagnement signé d'un écrivain célèbre pour dévoiler la vérité d'un monument ou même d'une simple maison traditionnelle. Toute construction répond à une attente. Mais elle ne peut naître que dans le conflit permanent qui existe entre une liberté de créer et les contraintes techniques ou sociales qui la canalisent et lui permettent pourtant de s'exprimer.

On ne peut donc dire vraiment l'architecture, et à plus forte raison la ville, qu’avec des plans, des esquisses, des photos de détails qui plongent  le lecteur au cœur même du mystère de toute œuvre.

A moins de sublimer l'univers urbain, d'en faire l'espace onirique ou fantastique d'une quête, de vivre les façades comme des décors et de regarder l'architecture comme l’utopie figée.

Ainsi  Jalel Abdel Kéfi voit Tunis, La Médina, portes cloutées, joyaux du Vieux Tunis. Et Achraf Azzouz, de son côté, peint Les maisons de Hammamet aux couleurs de l'été. Deux livres parmi des dizaines d’autres, composés de très beaux textes et de superbes photos.

 

Par ces temps qui courent, au moment ou la laideur et la médiocrité polluent notre environnement, nous ne pouvons que nous féliciter de voir nos créateurs nous offrir la beauté de nos sites.

FATHI CHARGUI

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×